Geneviève Lévesque, Mezzo-soprano

 

Reconnue pour sa voix à la fois puissante, chaleureuse et d’une grande beauté, le mezzo-soprano Geneviève Lévesque est une des artistes les plus prometteuses de sa génération tant en Amérique qu’en sol européen. 


Elle s’est classée finaliste pour de nombreux concours de grandes renommées : Fondation Jacqueline Desmarais pour les jeunes chanteurs canadiens, Concours International de Clermont Ferrand en France, Prix d’Europe, XIe  Concours International de Musique Tchèque et Slovaque de Montréal et Meistersinger Competition en Autriche. De plus, elle est lauréate au Concours de Musique du Canada et des Jeunes Ambassadeurs Lyriques 2014. Elle s’est classée demi-finaliste au Tremplin International du Concours de Musique du Canada. Elle est boursière du McGill Graduate Studies Fellowship, du Fonds Québécois de la Recherche sur la Société et la Culture (FQRSC), du AIMS Scholarship (Autriche), du Austrian Society Scholarship et du Conseil des Arts du Canada et du Conseil des Arts et des Lettres du Québec. 


Geneviève a participé à divers programmes de formation de haut niveau dont le Summer Opera Lyric Theatre de Toronto (SOLT), l’Atelier Lyrique du Centre d’Arts d’Orford, le Studio d’opéra d’AIMS ainsi qu’à l’Institut Canadien d’Art Vocal (ICAV à Montréal et IVAI en Virginie). De 2006 à 2009, elle a travaillé avec Maestro Yannick Nézet-Séguin en tant que conseiller vocal pour ses études doctorales. Jusqu’à maintenant, Geneviève s’est produite avec l’Opéra de Québec, l’Opéra-Théâtre de Rimouski, l’Orchestre Métropolitain de Montréal, le Centre d’Arts de Orford, ICAV (Montréal) et IVAI (Virginie, États-Unis) ainsi qu’avec Opéra McGill. Nous l’avons vu entre autre dans les rôles : de Flora (La Traviata), d’Inès (Il trovatore), de Carmen (Carmen), d’Alisa (Lucia di Lammermoor), de  Lola (Cavalleria rusticana), de Dorabella (Così fan tutte), d’Erika (Vanessa), de la Chatte et la Tasse Chinoise (L’enfant et les sortilèges) et de Mignon (Mignon). Elle interpréta à nouveau le rôle de Carmen cet été dans La Tragédie de Carmen de Peter Brook avec l’IVAI en Virginie et l’ICAV au Domaine Forget. En août, elle chantait le rôle de Suzuki dans Madama Butterfly dans le cadre de La Semaine Italienne à Montréal. Elle fera ses débuts en sol européen au printemps 2015 dans le rôle de Geneviève dans Pelléas et Mélisandre de Debussy à l’Atelier Lyrique de Tourcoing en France.


En concert, Geneviève est aussi très active. Entre autres, elle a présenté le Chant de la terre de Mahler sous la direction de Maestro Yannick Nézet-Séguin ainsi que les Zwei gesänge Op. 91 de Brahms. Ce printemps, elle a chanté la partie d’alto dans la Grand-Messe de B. Fecteau et de G. Vigneault avec le Choeur de la Place Bourget de Joliette. En mars 2015, nous pourrons aussi l’entendre dans le Requiem de Mozart avec l’Orchestre du Saguenay à Chicoutimi.


Geneviève Lévesque est titulaire d’un doctorat D.Mus. Performance de l’école de musique Schulich de  l’Université McGill.